top of page

Comment veiller à la qualité de votre soude caustique : Formation Savon

Dernière mise à jour : 14 nov. 2022

L'un des ingrédients les plus négligés dans la formulation d'un produit est l'alcali.


Dans son article, "Little White Lyes", Dr Kevin M. Dunn, maître incontesté de la saponification, explique l'importance de veiller à la qualité de votre soude caustique pour éviter qu'elle ne se dégrade. Nous allons découvrir pourquoi.


Définissons d'abord le vocabulaire

Certificat d'analyse

Quel effet la soude caustique exposée à l'humidité aura-t-elle sur le savon ?

Déterminer la pureté de sa soude caustique

Conclusion

Autres contaminants : Le Dioxyde de carbone

Allez plus loin dans votre apprentissage : Formation


L'entretien ss soude caustique - BLOG FRAIS - Institut de Formation de Savonnerie

DÉFINISSONS D'ABORD LE VOCABULAIRE

  • La soude caustique : le solide blanc dans la bouteille qui va soit manger votre visage ou faire du savon à partir d'huile

  • Hydroxyde de sodium : le principal composant de la soude caustique.

  • Lessive : solution de soude caustique dans l'eau.

CERTIFICAT D'ANALYSE


Un certificat d'analyse (COA) est un document officiel préparé par un laboratoire qui détaille les résultats (et parfois les spécifications et les méthodes analytiques) d'une ou plusieurs analyses de laboratoire, signé - manuellement ou électroniquement - par un représentant autorisé de l'entité qui a effectué les analyses.


Ce document garantit au destinataire que l'article analysé est bien ce qu'il est censé être ou présente les caractéristiques annoncées par le producteur.


La conception et le contenu d'un COA peuvent être basés sur un ensemble d'exigences définies par le laboratoire, sur des exigences réglementaires et/ou sur des normes élaborées par des organismes de normalisation.


Le COA est utilisé dans une grande variété d'industries, y compris, mais sans s'y limiter, dans les secteurs de l'agriculture, de la chimie, de la recherche clinique, de l'alimentation et des boissons, et des cosmétiques.


Certificat d'analyse - BLOG Frais Institut de Formation de Savonnerie
Certificat d'Analyse
Selon Dr Kevin M Dunn :
Le contaminant le plus important, cependant, n'est même pas répertorié car il échappe au contrôle du fabricant : l'eau. Si vous laissez la soude caustique ouverte à l'air humide, elle absorbe de l'eau. Dans le cas extrême, elle absorbe tellement d'eau qu'elle se dissout dans cette eau. La soude caustique peut être exposée à l'humidité : dans l'entrepôt du fabricant, du distributeur et votre propre atelier.

QUEL EFFET LA SOUDE CAUSTIQUE EXPOSÉE À L'HUMIDITÉ AURA-T-ELLE SUR LE SAVON ?


Imaginez que vous avez pesé le grammage de soude caustique calculé dans votre formule. Par exemple, 14,4 g. Ce que vous ne savez pas, c'est si votre soude caustique a été contaminée par l'humidité, bien que la présence de grumeaux de soude caustique dans le récipient soit généralement un bon indicateur.


Nous pouvons voir sur notre certificat d'analyse que la teneur en NaOH de la soude caustique est de 99 % mais que les grumeaux dans le récipient signale une contamination par l'humidité, réduisant la teneur en NaOH à 95 %, par exemple, ce qui signifie que 14,4 g de soude caustique ne contiendront en réalité que 13,68 g de NaOH et 0,72 g d'eau.


Selon Dr. Kevin. M. Dunn :
Le tableau ci-dessous montre comment la pureté de la soude caustique affecte la teneur en NaOH. Le graphique montre ensuite l'impact de ces effets sur la dureté du savon au cours du processus de séchage et de cure.
Pureté de la soude caustique -BLOG Frais Institut de Formation de Savonnerie

DÉTERMINER LA PURETÉ DE SA SOUDE CAUSTIQUE


En bref, nous faisons une titrage en utilisant l'indicateur de phénolphtaléine pour déterminer la quantité de base nécessaire pour neutraliser une quantité donnée d'acide.


Selon Dr. Kevin M. Dunn :
La phénolphtaléine se présente sous la forme d'une poudre blanche sèche ou d'une solution dans l'alcool. Elle est incolore dans une solution acide et rose dans une solution alcaline. Le changement de couleur commence à un pH 8,2 et se termine à 9,8. Cela en fait un indicateur particulièrement utile pour le travail du savon.


Résumé de la procédure :

  • Peser analytiquement de l'acide citrique dans de l'eau

  • Ajoutez l'indicateur de phénolphtaléine

  • Pesez analytiquement de la soude caustique jusqu'à ce que la solution devienne rose.

  • Calculez le pourcentage de NaOH dans la soude caustique.


Matériel nécessaire :

  • Une tasse à mesurer Pyrex de 1 litre .

  • Trois cuillères en acier inoxydable,

  • Des gobelets en plastique jetables ou des béchers en verre . la même taille et forme !

Il est important d'éviter toute contamination croisée, donc la cuillère #1 est réservée à la pesée de l'acide citrique, la cuillère #2 à l'agitation et au titrage et la cuillère #3 à la soude caustique.

Processus :


Phase A. Préparez le solution d'acide citrique


  1. Assurez-vous que votre balance est tarée (mettez la balance à zéro). Prenez une de vos tasses jetables et placez-la sur la balance. Enregistrez le poids exact de cette tasse (tous les chiffres) dans votre cahier. e.g: tasse vide = 10,55 g Nous appellerons cela la valeur XX.XX

  2. Ensuite, en laissant la même tasse sur la balance, appuyez sur le bouton de tare (mettez la balance à zéro)

  3. Dans cette tasse, pesez entre 10-11 grammes d'acide citrique anhydre à l'aide de la cuillère n° 1

  4. Enlevez la tasse de la balance et mettez à côté.

  5. Maintenant, posez votre pichet en Pyrex sur la balance, appuyez sur le bouton de tare et puis ajoutez 500 ml d'eau distillée.

  6. Ensuite, ajoutez l'acide citrique anhydre (l'étape No° 3) dans le pichet en Pyrex contenant l'eau et remuez avec la cuillère n°2 jusqu'à dissolution complète.

  7. Une fois l'acide citrique complètement dissous, ajoutez 3 gouttes de phénolphtatléine à 1% (phénol-P) dans cette solution, en remuant avec la cuillère n° 2.



Phase B Préparez la soude caustique sèche

  1. Placez une deuxième tasse jetable sur la balance et appuyez sur le bouton de tare.

  2. Dans cette tasse, pesez entre 10-11 grammes de la soude caustique à l'aide de la cuillère n°3 et appuyez sur le bouton de tare.


Phase C Titrage : (La détermination de la concentration d'une substance dans une solution en ajoutant lentement des quantités mesurées d'une autre substance).

  1. Ensuite, en utilisant la cuillère n°3, transférez au maximum 6 grammes de soude caustique de la tasse sur la balance vers le pichet en Pyrex contenant la solution d'acide citrique et le phénol P. La solution deviendra rose. La lecture sur la balance sera un chiffre négatif. NE PAS APPUYER SUR LE BOUTON TARE !

  2. Remuez la solution avec la cuillère n°2 jusqu'à ce que la soude caustique soit complètement dissoute. La solution deviendra maintenant incolore.

  3. Continuez à transférer la soude caustique environ 0,05 gramme à la fois et remuez avec la cuillère n°2 jusqu'à dissolution complète. La solution deviendra rose vif et passera à un rose plus clair au fur et à mesure que la soude caustique se dissout, puis redeviendra incolore lorsque l'acide citrique la neutralisera.

  4. À chaque ajout de 0,05 gramme de soude caustique à la solution d'acide citrique, vous remarquerez que la couleur rose prend plus de temps à disparaître. C'est le moment de transférer la soude caustique par petits incréments (0,01 g). N'APPUYEZ PAS SUR LE BOUTON DE TARE !

  5. Lorsque la couleur rose persiste pendant plus d'une minute, vous avez atteint le point final. Le poids de la soude caustique est enregistré un chiffre négatif sur la balance. Enregistrez le poids exact de cette tasse (tous les chiffres) dans votre cahier. e.g: tasse plus soude caustique restant = 6,89 g Nous appellerons cela la valeur YY.YY



La phénolphtaléine BLOG Frais - Institut de Formation de Savonnerie


Les résultats : Calculation du pourcentage de pureté de la soude caustique.


%NaOH = 62.46 * XX.XX / YY.YY (utilisez les valeurs réelles de X.XX et Y.YY).

Par exemple:

Le poids de notre bécher (Phase A.1) est 10.55g. Le chiffre négatif de la soude (Phase C.5) est 6;89g donc la pureté de la soude est 95,63%. c'est à dire que 4,37g de contamination de l'eau. .... 62.46 x 10,55 / 6,89 = 95.63% NaOH (4,47% contamination)


Dans sa publication Little White Lyes, le Dr Kevin M Dunn explique comment le chiffre de 62,46 est déterminé. Il s'agit d'une équation complexe mais il suffit de savoir que ce chiffre magique reste constant lorsqu'on teste la pureté de la soude caustique.

CONCLUSION


1. Si l'on suppose que la SEULE contamination de la soude caustique était due à l'humidité à 4,37%, alors l'utilisation de cette soude caustique dans la fabrication du savon ne fournira pas seulement un taux de surgraissage immédiat de 4,37% mais va résulter aussi en un savon plus mou après la période de cure.


2. Si vous n'ajustez pas la quantité de soude caustique dans votre formule pour compenser les impuretés de l'eau et que vous ajoutez, par exemple, un taux de surgraissage de 5%, alors le taux de surgraissage réel est de 9,37% (4,37 + 5%).


3. Pour surmonter ce problème, disons, par exemple, que vous avez besoin de 14 g de soude caustique pour votre formule. Vous savez que sa pureté est de 95,63%, donc pour compenser les impuretés, il vous faut PLUS que 14g.

La calculation est donc : 14g / 0,9563 = 14,64g de la soude caustique.

AUTRES CONTAMINANTS : LE DIOXYDE DE CARBONE


Le dioxyde de carbone est l'autre contaminant majeur qui peut gâcher

votre soude caustique.


Comme l'eau, il est capté dans l'atmosphère lorsque vous laissez votre soude caustique à l'air libre (ou que vous respirez dessus !).


Il réagit avec l'hydroxyde de sodium pour produire du carbonate de sodium. Revoyons notre certificat d'analyse...